Préparez le printemps avec la médecine traditionnelle chinoise

En énergétique chinoise, le printemps commence autour du 5 février chaque année.

Au printemps, l’énergie yang croît, l’énergie yin décroît. C’est le renouveau.

Le mouvement de la nature est vigoureux, les plantes sortent de la terre, la sève monte dans les arbres, la nature s’éveille. Chez l’être humain, on observe le même mouvement qui se manifeste par le besoin de sortir, l’envie d’un grand nettoyage de printemps ; c’est le moment pour se lancer dans de nouveaux projets. Mais cette montée en puissance du foie n’est pas sans danger pour notre équilibre et notre santé. C’est là que de grandes fatigues apparaissent, accentuées par le changement d’heure.

Il faut contrôler cette énergie qui peut nous déborder.

Les émotions et la pensée étant étroitement liées au fonctionnement des organes, des états dépressifs, insomnies, phases d’anxiété, d’irritabilité, de colère peuvent apparaître à ce moment de l’année. Pour nous prévenir de ces dérèglements, le maître-mot est la tempérance. Il ne faut pas se laisser emporter par l’énergie de cette saison.

Tempérer l’énergie du foie passe par des exercices de respiration et de relaxation, des promenades dans la forêt ou à la campagne. Prenez le temps d’y observer le vert de la nature, les jeunes pousses… Sur plan un plan émotionnel, cultivons les vertus que sont patience et la gentillesse pour faire face aux états colériques qui peuvent nous envahir en cette saison.

La diététique du printemps

Accompagnons la montée de l’énergie du foie par une alimentation adaptée.La diététique du printemps consiste à :

– Privilégier la saveur douce à la saveur acide (pour soutenir la rate et éviter l’excès du foie).

– Limiter les excès de nourriture et boisson.

– Consommer un maximum de légumes verts.

– Privilégier les viandes légères, le poulet et poisson.

– Aliments à consommer au printemps (fruits et légumes de saison) : Légumes : Asperge, Artichaut, Aubergine, Carotte, Chou-fleur, Concombre, Courgette, Épinard, Haricot vert, Oignon, Petits pois, Pissenlit, Poivron, Radis, Salade, Tomate

– Fruits : Abricot, Banane, Cerise, Figues, Fraises, Kiwis, Melons, Nectarines, Pastèque, Pêche, Prune.

– Céréales et légumineuses adaptées : Blé, Épeautre, Orge, Millet, Soja

– Produits animaux adaptés : Fromages légers (plutôt chèvres et brebis), Poissons maigres, Viande très peu grasses, Volailles.

– Mode de préparation des aliments : Le sauté court (de légumes ou de viandes), la cuisson à la vapeur ou à l’étouffée (poissons, légumes).Au printemps on prépare l’été, phase de plus grande dépense d’énergie. Il est bien d’envisager une cure de désintoxication grâce à des plantes comme le pissenlit, l’artichaut, la radis noir, le romarin ou bien à l’aide de tisanes (l’aubier de tilleul – décoction – est un très bon moyen de détoxiquer l’organisme au printemps, cure de 21 jours) ou plus simplement avec du jus de citron (3 ou 4 gouttes de citron frais dans un peu d’eau le matin durant une ou deux semaines). On peut aussi penser à de courtes périodes de jeûne. 

Faites le nettoyage à l’intérieur comme à l’extérieur.